Christophe Andreani Chanson - Sommaire

Petit bonhomme

Petit bonhomme petit berceau couleur de neige
Il a six mois les ailes d’un ange qui le protègent
L’été le berce
Le soleil perce
Derrière les volets s’ouvre un pays
Dont les merveilles seront à lui
Un rayon d’or comme une caresse qui se dépose
Il dort encore puis se réveille avec les roses
Il est huit heures
Voilà qu’il pleure
Maman arrive elle va chanter

Chanter pour faire un paysage
Lui donner le goût des voyages
Accrocher des notes à son lit
Et lui ouvrir en grand la vie
Chanter comme on lui dit je t’aime
Une mélodie qui se promène
La musique après les sanglots
Aura toujours le dernier mot

Petit bonhomme a traversé d’un coup la vie
Ça fait six mois qu’il a cent ans et ça suffit
Il s’impatiente
Comme elle est lente
Il ferme les volets de ce pays
Sur les fruits qu’il n’a pas saisi
L’appel d’un ange et le matin autour du lit
Tous ses copains qui se resserrent si près de lui
Il est huit heures
Quant elle l’effleure
Elle est venue, il vont chanter

Chanter pour un dernier hommage
L’accompagner dans son voyage
Et donner les clés de sa vie
A ses enfants, à ses amis
Chanter comme on écrit je t’aime
Comme on ose montrer un poème
La musique après les sanglots
Aura toujours le dernier mot

Christophe Andreani Chanson - A propos Christophe Andreani Chanson - Contacter l'auteur