Christophe Andreani Chanson - Sommaire

La crevasse

Dans la rue, des inconnus
Ont creusé un tunnel
Un souterrain biscornu
A deux pas de Grenelle
Quand on passe devant l’espace
Ouvert sur le trottoir
On dirait qu'une crevasse
A posé sa gueule noire

Les badauds sont intrigués
Bloqués par la police
Mais l'un deux s'est faufilé
Au nom de la malice
Comme on a perdu sa trace
On raconte des histoires
Certains ont vu la crevasse
Sourire de sa gueule noire

Des experts sont venus voir
La couleur du mystère
Des savants pour leur savoir
Furent envoyés sous terre
Ils ont quitté la surface
Mais après leur départ
On a cru voir la crevasse
Refermer sa gueule noire

Ils ont envoyé l'armée
Ne sachant plus quoi faire
Dans un nuage de fumée
Sous des jeux de laser
Ils ont perdu leurs godasses
Et le goût d'la victoire
Pendant ce temps la crevasse
Agitait sa mâchoire

On n’pouvait plus hésiter
A prendre des mesures
Le nucléaire fut cité
Comme un moyen très sûr
Ils ont vidé une grande tasse
D’atomes de café noir
Dans la gueule de la crevasse
Qui n’demandait qu’à boire

Ils pensaient avoir des pertes
Ils ont été servis
La terre bleue qui était verte
A payé le devis
Depuis il y a dans l’espace
Une espèce de trou noir
Qui ressemble à une crevasse
Qu’a fumé un cigare

J’me suis réveillé d’un coup
Avec une bonne migraine
J’avais les yeux d’un hibou
J’ai picoré des graines
Petit déj’ à la grimace
Et un beau trou d’mémoire
Les rêves idiots ça crevasse
J’suis sorti en retard.

Dans la rue les P.T.T
Découpaient un tunnel
Le soleil offrait l’été
Au quartier de Grenelle
En passant devant l’espace
Ouvert sur le trottoir
J’ai cru voir comme une crevasse
Il faut qu’j’arrête de boire

Christophe Andreani Chanson - A propos Christophe Andreani Chanson - Contacter l'auteur