Christophe Andreani Chanson - Sommaire

Côté jardin

Elles l’ont connu bébé
Elles l’ont vu tituber
La toute petite, petite fille
De la famille
Sur la pelouse elle a
Posé son premier pas
Devant les carreaux qui scintillent
Des fenêtres ouvertes au matin
Côté jardin

Elle a grandi d'un coup
Accrochant à leurs cous
Ses colliers de petite fille
A la vanille
Les fenêtres à poignée
Dans sa main bien serrée
Sont devenues des guillotines
Les jours des appels au secours
Du côté cour

Quand elles l'ont vu naître
Toutes les fenêtres
Se sont ouvertes
Coté jardin
Mais y’a des jours
C’est fenêtre sur cour
Côté chagrin

Ses parents sont partis
Elle a pris un mari
La toute petite, petite fille
De la famille
Elle a fait un bébé
Qu'on a vu tituber
Devant les carreaux qui scintillent
Des fenêtres ouvertes au matin
Côté jardin

Elle a reçu des coups
Accroché à son cou
Des colliers tressés d'aiguilles
La petite fille
Son mariage a coulé
Sa robe s'est enroulé
Le chagrin qui démaquille
Et la migraine comme un tambour
Du côté cour
Quand elles l'ont vu naître
Toutes les fenêtres
Se sont ouvertes
Côté jardin
Mais y’a des jours
C’est fenêtre sur cour
Côté chagrin

Le temps l'a recourbé
On l’a vu tituber
La toute petite, petite fille
De la famille
Sur la pelouse elle a
Traîné ses derniers pas
Les vieux carreaux qui se fendillent
L’ont vu s’allonger dans la cour
Côté jardin

Christophe Andreani Chanson - A propos Christophe Andreani Chanson - Contacter l'auteur